News Raël demande à Kama (Afrique) de se doter d’une force panafricaine militaire et de l’arme nucléaire
(Catégorie Press Release)
Posté par french
mercredi 31 août 2016

Abidjan, 31 août 2016 - « Aussi longtemps que les anciens colonisateurs, c'est-à-dire les pays à population blanche, n’auront pas détruit toutes leurs armes nucléaires, il faut qu’une force panafricaine militaire soit mise en place et que sa priorité soit de s’équiper de l’arme nucléaire » a commenté Raël, chef spirituel du Mouvement Raélien International (MRI), dans une récente déclaration aux leaders du Mouvement Raélien en Kama (nom authentique de l’Afrique avant la colonisation).

Déjà ors de son discours annuel du 17 août 2016 adressé aux participants de l'Université du Bonheur de Kama, Raël avait appelé les Kamites (Africains) à se défaire de leur complexe d’infériorité et à se doter de l’arme nucléaire pour se libérer du joug politico-économique et militaire néocolonial qui empêche tout développement possible de leur continent (raelacademy.org), explique Tai EHOUAN, Guide-Evêque, responsable du MRI en Kama.

« La seconde priorité de cette force militaire panafricaine sera d’expulser toutes les forces militaires étrangères, c’est-à-dire principalement françaises » a ajouté Raël. « Aussi longtemps que les anciens colonisateurs et esclavagistes auront une supériorité militaire, ils n’hésiteront pas sous des faux prétextes, protection des Européens, lutte contre le "terrorisme", propagation de la "démocratie", etc. à envahir dans un néo-colonialisme le Continent Africain pour le piller. Et même, ils n’hésiteraient pas non plus un seul instant à commettre un génocide contre les populations noires. »

Pour Raël, l’Afrique doit s'équiper de l’arme nucléaire, seul garant de sa sécurité.

« Le traité international de non prolifération c’est en résumé : nous les blancs avons le droit d'avoir des armes nucléaires mais les autres non. Et ils osent parler de démocratie ! » conclut Raël.

« Les Raéliens du monde et, plus particulièrement, ceux de Kama invitent les populations du continent ainsi que tous les Africanians c'est-à-dire toutes les personnes qui, quels que soient leur race, leur origine, leurs conditions et leur sexe, aiment ce continent et ses habitants, à faire pression sur l'UA afin que les discours de création d'une telle force deviennent des actions et qu'elle adopte et mette en oeuvre de toute urgence les recommandations libératrices de Raël » déclare le Guide Tai Ehouan. « Il s'agit non seulement d'une question de sécurité pour le continent, mais aussi et surtout celle de la survie de notre planète. »



Cet item a été imprimée depuis le site Site de presse Raëlien
( http://fr.raelpress.org/news.php?extend.611 )