News Les évêques raëliens offrent des services funéraires à ceux qui choisissent le suicide assisté
(Catégorie Press Release)
Posté par french
mercredi 04 octobre 2017

LAS VEGAS, 4 octobre 2017 – Au moment où le nombre de suicides assistés augmente au Canada, en Suisse et dans les autres pays où la pratique est devenue légale au cours des deux dernières années, les évêques raëliens veulent supprimer le dernier obstacle avec lequel les malades en phase terminale sont aux prises : la condamnation de l’Église catholique avec son refus de funérailles décentes pour les familles qui veulent tourner la page.

« Depuis un an, les évêques catholiques de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest ont enjoint les prêtres de refuser les funérailles à ceux qui sont décédés par suicide assisté », précise Daniel Turcotte, leader du Mouvement Raëlien d’Amérique du Nord et évêque raëlien à Montréal, Canada. « Ils déclarent que pratiquer de tels offices encouragerait d’autres individus à s’engager dans ce qu’ils appellent “le mal qu’est l’euthanasie et l’aide au suicide”. »

M. Turcotte ajoute qu’un évêque catholique suisse a fait une déclaration similaire, refusant les services funèbres à ceux qui commettent un suicide assisté.

« Cela démontre qu’il s’agit d’une position catholique mondiale », déclare-t-il. « La position raëlienne soutient pour sa part qu’il est extrêmement cruel de placer une personne devant le choix entre la peur de vivre plus longtemps dans une condition purement misérable et la peur de déplaire à leur dieu et d’ainsi manquer la possibilité de vivre éternellement. »

La philosophie raëlienne prône que le suicide est acceptable lorsqu’une personne souffre d’une extrême douleur physique qui ne peut être soulagée par la science, ou lorsque les facultés d’un individu ont diminué au point où il ne peut plus agir de manière efficace.

« Même si la philosophie raëlienne est strictement contre toute forme de violence, nous maintenons que chacun a le choix de mettre fin à ses jours lorsque demeurer vivant devient insupportablement douloureux », explique M. Turcotte. « C’est notre mission, en tant que raëliens, d’éliminer les tabous et les préjugés associés aux religions dépassées comme le catholicisme. C’est pourquoi nous offrons des cérémonies funèbres en toute dignité pour ceux qui souhaitent donner à leurs proches la possibilité d’ainsi tourner la page. »

Il ajoute : « Les funérailles raëliennes sont une célébration de la vie : à la fois la vie du défunt et la vie de ceux qui se sont rassemblés pour un dernier adieu. Une telle célébration est également en parfaite harmonie avec le choix de la mort assistée, qui est également une célébration de la vie, un choix conscient de mourir en beauté et en toute dignité. »

Pour en savoir plus sur les funérailles raëliennes au Canada, en Suisse et dans d’autres pays, contactez raelcanada.org



Cet item a été imprimée depuis le site Site de presse Raëlien
( http://fr.raelpress.org/news.php?extend.622 )