News Les abus sexuels sur les enfants de l’orphelinat du Mount Cashel ne sont pas reconnus comme étant criminels !
(Catégorie Press Release)
Posté par french
mardi 10 avril 2018

Montréal, 10 avril 2018 - Dans le dossier concernant la réclamation pour abus sexuel de Mount Cashel contre la Roman Catholic Episcopal Corporation, le juge Alphonsus Faour, de la Cour suprême provinciale de Terre-Neuve, affirme : « ... Les demandeurs dans cette affaire viennent d’une époque antérieure - bien avant que les abus sexuels et physiques ne deviennent un scandale public avec des condamnations criminelles et une enquête publique qui a débuté en 1989. » « Je ne doute pas que les révélations ont été faites, écrivait le juge Faour, mais elles doivent être replacées dans un contexte historique *1. »

Sylvie Elliott, leader du Mouvement Raëlien de Terre-Neuve-et-Labrador, déclare : « Le Mouvement Raëlien International a dénoncé à plusieurs reprises le Saint-Siège pour ses politiques de déni et de dissimulation sur ce sujet, ce qui a permis aux prêtres d’abuser sexuellement de milliers d’enfants en toute impunité. En 2002, le Mouvement Raëlien a formulé un appel urgent contre des cas similaires, invoquant qu’ils étaient à la fois criminels et en violation des lois sur les droits de l’homme. »

Dans une déclaration officielle publiée en 2008, Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien International dénonce : « Les enfants du monde entier sont aujourd’hui encore maltraités par les prêtres catholiques, même après des années de campagnes médiatiques, car aucune mesure sérieuse n’a été prise pour les protéger; si bien que des milliers d’adultes souffrent encore des effets d’incidents similaires survenus pendant leur enfance. »

Mme Elliott conclut : « Même si la maltraitance des enfants n’était pas reconnue comme un crime punissable dans les années 1950, elle demeure tout de même un crime. »

Article en référence :
*1 http://www.news957.com/national/2018/03/20/judge-rules-roman-catholic-corporation-not-liable-for-abuse-at-mount-cashel/




Cet item a été imprimée depuis le site Site de presse Raëlien
( http://fr.raelpress.org/news.php?extend.626 )